Éditions des femmes - Antoinette Fouque

TV chaînes
Photo Éditions des femmes - Antoinette Fouque

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

De sa jeunesse passée dans un milieu ouvrier, Antoinette Fouque (desfemmes) va garder toujours un ancrage politique marqué à gauche. La jeune femme étudie d'abord en région PACA avant de choisir Paris pour étudier les Lettres. Elle est toujours en faculté lorsqu'elle épouse René Fouque. Cette grande militante a vu le jour dans la cité phocéenne. Antoinette Fouque a été à bonne école dès lors que son père était un militant communiste.

Antoinette Fouque a pris part à dans tous les combats pour les droits des femmes. Elle s'engage aux côtés de femmes en luttes dans le monde comme la Kurde Leyla Zana et la Bangladaise Taslima Nasreen. A l'ONU mais aussi sur toute la planète, Antoinette Fouque prend fait et cause la cause des femmes.

Durant le bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, Antoinette Fouque fonde l'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie. Le notion de parité est au coeur du mouvement Alliance des Femmes pour la Démocratie. Actuellement, les droits des femmes se trouvent toujours en danger et l'AFD lutte dans le but d'empêcher la montée de tous les extrémismes.

Une figure de la cause des femmes

Le MLF a vu son sigle déposé afin d'empêcher une récupération politique. Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes au moment de son départ pour les Etats-Unis au début de la décennie 80. Le mouvement, à ce moment sujet de luttes internes, a de moins en moins d'adhérentes. Cette théoricienne du féminisme fait partie des militantes qui ont fondé le Mouvement de Libération des Femmes.

Antoinette Fouque, l'éditrice

Par le biais des Editions des femmes, Antoinette Fouque valorise la création féminine. L'éditrice inaugure une première librairie dans le sixième arrondissement de Paris. Là, elle présente l'ensemble de la littérature féminine de l’époque. En fréquentant les milieux intellectuels,, la militante s'aperçoit combien les femmes n'occupent que peu de place dans le domaine du livre. Proposant plus de six cents livres dédiés à la création féminine, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de nombreuses écrivaines de sortir de l'anonymat.

Ecrivaine et théoricienne

"Le dictionnaire universel des créatrices" est édité en 2013, il rend hommage à celles qui ont été écartées injustement de l'Histoire depuis quarante siècles. Antoinette Fouque invente le mot "féminologie", car elle abhorre les "-isme" qui, selon elle, font référence à une théorie. La théoricienne ne se reconnait pas dans la notion du 2e sexe de Simone de Beauvoir. Antoinette Fouque fait la lumière sur la féminologie dans 3 essais.