Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque - Site Presse

L’Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour à l’initiative d’Antoinette Fouque (Antoinettefouque-presse) lorsqu'elle rentre du pays de l'Oncle Sam en 1989. Antoinette Fouque s’est battue tout au long de son existence pour que le droit des femmes évolue. Aidée par différentes militantes féministes, elle lance le Mouvement de Libération des Femmes.

Editrice et libraire

Cette femme de lettres crée Les Editions des femmes en 1973. Les Librairies des femmes sont inaugurées à la même époque. C'est en coudoyant les cercles littéraires parisiens que, Antoinette Fouque voit que les femmes tiennent peu de place dans le monde du livre. Le public a pu connaître de nombreux écrivains grâce à la maison d’édition de la militante du droit des femmes, qui présente des centaines de livres dédiés à la pensée des femmes. Les Editions des femmes permettent à Antoinette Fouque de mettre en avant la création féminine.

Une militante sur toute la planète

Lors d'une manifestation parisienne du MLF, Antoinette Fouque clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Elle s’engage pour Aung San Suu Kyi face à au régime militaire au Myanmar. Aux Nations Unies comme partout dans le monde, Antoinette Fouque prend fait et cause les femmes. Elle décède en 2014. Elle avait auparavant reçu les plus hautes distinctions françaises.

Antoinette Fouque un chemin de l'enseignement à la psychanalyse

Dans les années 60, Antoinette Fouque rencontre le psychiatre Jacques Lacan. C’est en 1972 qu'elle débat au sujet de la sexualité féminine aux côtés de la philosophe Luce Irigaray. Avec son directeur de thèse, le critique Roland Barthes, Antoinette Fouque prépare un DEA. Au cours de cette période, elle fréquente Monique Wittig, écrivaine féministe. Le groupe de réflexion Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes, a été lancé par cette femme militante.