Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette fouque - site officiel

A la fin des années soixante-dix, Antoinette Fouque (http://www.antoinettefouque.com) et d'autres militantes choisissent de déclarer le Mouvement de libération des femmes avec le statut d’une association. A son retour en France, à l'aube des années 90, la militante lance l'Alliance des femmes pour la démocratie. Avec l'aide de quelques militantes féministes, la jeune femme met en branle le MLF, Mouvement de libération des femmes). Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les Etats-Unis au début des années 80. Le MLF, à ce moment sujet de querelles intestines, perd des adhérentes et de l’influence.

Antoinette Fouque, écrivaine et théoricienne

Naturellement, Antoinette Fouque a collaboré à différents ouvrages collectifs tels que "Génération MLF 1968-2008" ou "Portraits choisis". "Le dictionnaire universel des créatrices" est édité en 2013. Il raconte quarante siècles de création des femmes sur toute la planète. Antoinette Fouque invente le terme "féminologie", puisqu'elle déteste les "-isme" qui font référence à une théorie.

Plus que jamais active, l'AFD fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque soutient la gauche, relais du combat des femmes. Antoinette Fouque initie l’Alliance des Femmes pour la Démocratie durant le bicentenaire de la révolution française. Actuellement, les droits des femmes sont encore en danger et l'AFD combat dans le but de réfréner la poussée des extrémismes.

Antoinette Fouque défend les femmes en luttes dans le monde entier

Tous les combats féministes ont reçu l'engagement d'Antoinette Fouque. Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en danger telles que la Birmane Aung San Suu Kyi et la Bangladaise Taslima Nasreen. Commandeur dans l'ordre de la Légion d'honneur, elle s’éteint en 2014.