Antoinette fouque - les éditions des femmes

Architecture ancienne
Photo Antoinette Fouque - Les éditions des femmes

Son engagement politique

Au sein de la commission des droits de la femme à Strasbourg, Antoinette Fouque (Antoinettefouque-desfemmes) est élue vice-présidente. Antoinette Fouque s'engage avec les radicaux de gauche lors des élections au parlement européen, elle est élue députée pendant cinq ans. L'égalité constitue l'une des principales luttes du mouvement AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie).

Espaces de débats, les librairies lancées par Antoinette Fouque sont ouvertes de 11 heures à minuit. C'est en fréquentant les milieux intellectuels de la capitale que, Antoinette Fouque constate que les femmes occupent une place mineure dans le milieu de l’édition. Elle inaugure une première librairie parisienne à Saint-Germain-des-Prés, où elle propose les ouvrages dont les auteurs sont des femmes.

En plus de l'enseignement, Antoinette Fouque oeuvre en tant que critique avec deux sociétés d'édition. La future militante lie connaissance avec le psychanalyste Jacques Lacan dans les années 60. Diplômée d’études supérieures de Lettres, la jeune femme a travaillé dans l'enseignement. C’est en 1972 qu’Antoinette Fouque débat sur la sexualité féminine aux côtés de la philosophe féministe Luce Irigaray.

Antoinette Fouque soutient les femmes en luttes partout dans le monde

Antoinette Fouque s’engage aux côtés d'Aung San Suu Kyi face à la dictature militaire au Myanmar. Elle décède le 20 février 2014. Elle aura reçu les plus hautes distinctions nationales. Cette militante crée le Club Parité 2000 et le Collège de Féminologie. Tous les combats pour les droits des femmes ont été soutenus par Antoinette Fouque.

Une nouvelle organisation nommée l'Alliance des femmes pour la démocratie nait sous la houlette d’Antoinette Fouque à son retour des USA à la veille des années 90. A la fin de la décennie soixante-dix, des militantes font le choix de déclarer le MLF avec le statut d’une association. Le droit des femmes fut le combat de la vie d'Antoinette Fouque.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

En 1964, Antoinette Fouque devient maman. Elle prend dès lors conscience des difficultés qu’une femme rencontre lorsqu’elle doit assumer ses statuts de mère et d’épouse tout en ayant une profession. La jeune femme étudie d'abord en région PACA puis gagne la capitale pour des études de Lettres. Elle est encore à l'université lorsqu'elle se marie. Antoinette Fouque va conserver toute sa vie un fort enracinement à gauche de sa jeunesse passée dans un contexte ouvrier.